Qui sont les brokers teneurs de marché (Market Makers) ?

Market Makers

Avant de vous lancer dans la trading, je suppose que vous n'avez pas trop réfléchi aux mécanismes d'achat et de vente des actions.

Et si vous l'avez fait, il y a de fortes chances que vous vous soyez arrêté devant la complexité de la situation - refusant d'envisager les subtilités de ce qui se passe dans les coulisses chaque fois que vous appuyez sur le bouton "Acheter" ou "Vendre" de votre plateforme de courtage.

Eh bien, mettons une chose au clair dès maintenant... si vous voulez avoir le plus de succès possible dans vos opérations boursières, vous devez connaître les tenants et les aboutissants du fonctionnement de ce système. Et la bonne nouvelle, c'est que ça ne doit pas être aussi compliqué que ça peut paraître.

Aujourd'hui, je lève le voile sur l'un des acteurs les plus mystérieux du trading : le teneur de marché. Je veux que vous appreniez à connaître les teneurs de marché et leur mode de fonctionnement, car leur présence et les fonctions qu'ils remplissent ont un impact direct sur la façon dont vos futures transactions sont effectuées.

Comment les transactions sont exécutées

L'une des premières choses que vous devez savoir est que les transactions peuvent être exécutées de différentes manières.

Supposons que vous souhaitiez acheter 1 000 actions de la société A. Un autre trader - le trader B - situé quelque part dans le monde, souhaite vendre 1 000 actions de la société A. Votre ordre est exécuté à partir de ses actions par votre société de courtage, ce qui donne lieu à une transaction propre et nette pour les deux parties.

Mais supposons maintenant qu'il n'y ait pas de trader B. Vous voulez toujours acheter ces 1 000 actions, devez-vous attendre que quelqu'un d'autre passe un ordre de vente ?

Pas nécessairement.

C'est là qu'intervient un groupe de appelés "teneurs de marché".

Le rôle du teneur de marché

Un broker teneur de marché ou Market Maker (MM) est un courtier dont le travail consiste à fournir des liquidités et à fixer des prix d'achat et de vente sur la base d'actions qu'il détient dans son stock ou dont il "fait le marché".

En moyenne, vous verrez entre 4 et 40 teneurs de marché pour une action donnée, en fonction de son volume de transactions quotidien moyen. Les MM fixent leurs propres prix d'achat et de vente, mais une fois ces prix fixés, ils sont généralement tenus d'acheter ou de vendre au moins 1 000 actions au prix annoncé (bien que ces exigences de cotation minimale puissent changer en fonction du niveau de prix).

Combinées aux restrictions qui obligent les teneurs de marché à offrir aux clients les meilleurs prix d'achat et de vente, ces mesures empêchent l'abus de prix et la volatilité excessive en maintenant un marché biface équitable et raisonnable.

Le concept de "flux d'ordres"

Cela peut vous surprendre, mais la plupart des sociétés de courtage - traditionnelles et en ligne - n'achètent ou ne vendent pas elles-mêmes vos actions.

Pour limiter les coûts, de nombreux courtiers en ligne "vendent" leurs ordres (essentiellement les ordres d'achat et de vente de leurs clients) à des teneurs de marché. Ainsi, le teneur de marché obtient le "flux d'ordres" des courtiers.

Essentiellement, ce teneur de marché paie votre société de courtage pour obtenir votre ordre. C'est ce qu'on appelle le paiement du flux d'ordres.

Les maisons de courtage concluent même parfois des accords pour envoyer la majeure partie de leur flux d'ordres à un MM spécifique. Le teneur de marché NITE a maîtrisé la pratique du flux d'ordres au début des années 2000 (lorsque le trading en ligne et électronique a commencé à exploser) pour devenir le MM le plus important du bloc.

Alors pourquoi le MM achète-t-il des ordres au courtier ?

La réponse est la suivante : Pour pouvoir recevoir un grand nombre d'ordres de particuliers (y compris les vôtres et les miens) et gagner de l'argent sur les écarts. Vous voyez, les teneurs de marché considèrent qu'il vaut la peine de payer votre courtier en ligne pour obtenir vos ordres de bourse parce qu'ils pensent que le profit tiré du spread dépassera de loin leur paiement pour le flux d'ordres.

Vous devriez au moins être en mesure de savoir à qui votre courtier vend ses ordres, n'est-ce pas ? Eh bien, vous le pouvez. Il doit vous en informer sur vos bordereaux de transaction et dans l'accord que vous signez à l'ouverture de votre compte. Prenez donc une minute pour découvrir ce détail intéressant, il pourrait vous faire dire hmmmm ou aha !

Comment les teneurs de marché gagnent-ils de l'argent ?

La meilleure façon de comprendre le rôle des teneurs de marché est d'examiner un exemple de la manière dont ils gagnent réellement de l'argent. Comme nous l'avons mentionné plus haut, le teneur de marché espère gagner de l'argent sur ce que l'on appelle le "spread", c'est-à-dire la différence entre l'offre et la demande.

Disons que vous êtes prêt à acheter une action.

L'action est cotée avec une offre de 25 $ et une demande de 26 $.

Vous voulez acheter les 500 actions à 26 $, où elles sont "offertes" (ask).

S'il n'y a pas de vendeur réel pour répondre directement à votre ordre d'achat, le teneur de marché vous vendra 500 actions à 26 $, qu'il possède ou non l'action dans son stock.

Maintenant, s'il ne possède pas l'action dans son inventaire, il devra retourner l'acheter sur le marché afin de couvrir les actions qu'il vous a vendues. C'est ce qu'on appelle la vente à découvert de l'action au détail (où vous êtes l'acheteur au détail).

Il fera une offre à 25,01 $ et verra si quelqu'un l'atteint ou lui vend des actions à ce niveau.

Lorsque quelqu'un le fait, il gagne 99 cents sur l'action qu'il vient de vous vendre à 26 $, puisqu'il rachète à 25,01 $.

En gros, il gagne 0,99 $ x 500 actions, soit un profit total de 495 $.

L'inverse s'applique si vous cherchez à vendre 500 actions à 25 $.

Dans ce cas, le teneur de marché vous achète 500 actions à 25 $, puis se retourne et essaie de les vendre sur le Ask à 26 $, ou même moins - disons 25,99 $ - afin d'être le "Best Ask".

Lorsque l'ordre d'achat suivant arrive à 25,99 $, il gagne les mêmes 495 $ sur cette transaction.

Ce bénéfice peut sembler trop faible pour valoir tous ces efforts, mais n'oubliez pas qu'un teneur de marché peut effectuer ce type de transaction plusieurs milliers de fois par jour.

Dans ce contexte, il est facile de comprendre pourquoi ces emplois sont parmi les plus convoités dans les petites et grandes entreprises. En fait, dans les grandes entreprises comme Knight Capital Markets (NITE) qui se disputent le flux d'ordres des grandes maisons de courtage, les meilleurs traders MM peuvent gagner jusqu'à sept chiffres par mois !

C'est un emploi formidable, n'est-ce pas ?

À ce stade, il est probablement très tentant de viser une position de teneur de marché, mais n'oubliez pas que c'est loin d'être aussi facile qu'il n'y paraît. Le teneur de marché court des risques en permanence. Il peut exécuter un ordre, mais le prix se retourne contre lui, ce qui annule complètement ses bénéfices. Si cela se produit assez souvent, il perdra sa place au sein de la société.

D'un autre côté, s'il tente de minimiser ce risque et de "jouer la sécurité", il sera très probablement pénalisé d'une manière différente. Si la société voit qu'un teneur de marché n'est pas prêt à prendre des risques sur une action particulière, l'action lui sera retirée et donnée à quelqu'un d'autre sur le parquet qui est prêt à être plus agressif.

En définitive, la tenue de marché exige de gérer un nombre extraordinaire de variables en même temps. Les teneurs de marché tiennent à jour une "liste" des actions dont ils assurent la liquidité, qui peut comprendre 300 symboles de téléscripteur (sociétés) différents ou plus. Non seulement ils doivent savoir à tout moment où se situent leurs offres et leurs demandes, mais ils doivent aussi savoir s'ils sont longs ou courts, quelle taille de position ils détiennent et comment ces positions affectent leur capital net.

Imaginez devoir faire tout cela pour plus de 300 actions en même temps, à chaque seconde de la journée de trading. J'ai la tête qui tourne rien que d'y penser !

Ce qu'il faut retenir

Les brokers Market Makers sont une pièce essentielle du puzzle du trading. Ils ont souvent mauvaise réputation (parfois à juste titre), mais sans eux, nous resterions assis à attendre... et attendre... et attendre que nos ordres soient exécutés.

Ne soyez pas obsédé par l'idée de comprendre la signification de tout ce qu'ils font. Apprenez à reconnaître les activités des teneurs de marché et l'impact qu'ils ont sur le marché en général.

Les teneurs de marché sont un concept délicat, il est donc courant de se poser des questions sur leur fonctionnement et la façon dont ils gagnent de l'argent.

BrokersPlateformesDépôt minimumSite officiel
AvaTradeMetaTrader 4 et 5100 €Visitez AvaTrade
Admiral MarketsMetaTrader 4 et 5200 €Visitez Admiral Markets
XTBxStation 51 €Visitez XTB
PepperstoneMetaTrader 4 et 5
cTrader
1 €Visitez Pepperstone
MetaTrader 4 et 55 €Visitez le broker XM
Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent).