Les devises des matières premières (USD/CAD, USD/AUD, USD/NZD)

devises des matières premières

Les devises des matières premières sont des monnaies des pays qui possèdent de grandes quantités de matières premières ou d'autres ressources naturelles. Les ressources naturelles constituent souvent la majorité des exportations des pays, et la vigueur de l'économie peut dépendre fortement des prix de ces ressources naturelles. Les pays riches en ressources naturelles comprennent la Russie, l'Arabie Saoudite, le Nigeria et le Venezuela. Toutefois, les monnaies de nombreux pays riches en ressources naturelles sont soit réglementées par les gouvernements, soit rarement négociées sur les marchés internationaux. Par conséquent, le trading des devises sur matières premières se concentre généralement sur trois pays qui sont riches en ressources naturelles et qui ont également des devises liquides et librement flottantes : Canada, Australie et Nouvelle-Zélande.

L'économie canadienne

Le Canada est doté d'une économie dynamique et moderne. Le produit intérieur brut (PIB) par habitant en 2016 du Canada place le pays au dixième niveau de vie le plus élevé au monde. Le pays a la chance de disposer de grandes quantités de matières premières, dont le gaz naturel, le bois et le pétrole. Cela rend l'économie canadienne très sensible aux prix des produits de base. Le Canada profite également de sa situation géographique juste au nord des États-Unis, la plus grande économie du monde. En raison de cette proximité, la grande majorité des exportations canadiennes vont directement aux États-Unis. Par conséquent, l'économie canadienne est aussi étroitement liée à l'état de l'économie américaine, car une croissance plus faible aux États-Unis peut entraîner une baisse des exportations canadiennes.

L'économie australienne

L'Australie est l'un des pays les plus riches en ressources naturelles du monde avec d'importants avoirs en or, fer, cuivre, charbon et aluminium. L'Australie compte également de très grandes exploitations agricoles qui produisent des biens comme le blé, le bœuf et la laine. Outre les ressources naturelles et les produits agricoles, l'Australie dispose également d'une économie industrialisée moderne et d'un important secteur des services. Malgré ces avantages économiques, l'Australie souffre quelque peu parce qu'elle est isolée géographiquement et a une population relativement petite. Dans ce contexte, l'Australie estime nécessaire d'importer de grandes quantités de marchandises qui ne sont pas produites sur son territoire. Ces importations peuvent entraîner d'importants déficits commerciaux qui exercent une pression sur le dollar australien.

L'économie néo-zélandaise

La Nouvelle-Zélande est une petite nation insulaire dotée de nombreuses ressources naturelles et d'un important secteur agricole. Ces ressources se traduisent par une forte exposition de l'économie néo-zélandaise aux cours internationaux des produits de base. Le pays est également très ouvert au commerce international et aux investissements étrangers et est une destination touristique très prisée.

Facteurs influant sur les mouvements des devises des matières premières

Le principal déterminant de l'évolution des devises des matières premières est le prix des principales matières premières sous-jacentes telles que l'or ou le pétrole, etc. En règle générale, les investisseurs s'attendent à ce que, lorsque le prix des produits de base est élevé, les devises des producteurs de ces produits se renforcent également. Lorsque les prix des produits de base sont faibles, les monnaies s'affaiblissent. Lorsque les prix des produits de base se raffermissent, les économies des pays producteurs de produits de base connaissent généralement une croissance rapide, ce qui peut entraîner des taux d'intérêt intérieurs élevés. Des taux d'intérêt élevés peuvent rendre ces pays populaires auprès des investisseurs qui vendent des devises à faible rendement pour réinvestir dans des devises à rendement élevé. Ces opérations de portage peuvent faire grimper les prix des devises productrices de matières premières plus haut qu'ils ne l'auraient été autrement. Toutefois, lorsque les conditions financières changent, le carry trade peut être inversé très rapidement, ce qui peut entraîner une fuite des capitaux du pays de destination et une baisse rapide de la valeur de la devise.

Trading des devises de matières premières

Les monnaies du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande sont toutes activement négociées, mais sont moins liquides que celles du Royaume-Uni, du Japon ou de la zone euro. En outre, il peut être difficile de comparer l'économie des pays producteurs de produits de base à celle des États-Unis, car il ne s'agit pas d'une comparaison de "pommes à pommes". En général, les cambistes se concentrent sur la tendance des prix des produits de base pour déterminer si les monnaies du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande sont susceptibles d'augmenter ou de diminuer dans un proche avenir. Dans le cas de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, les taux d'intérêt relatifs sont également importants parce qu'ils sont des destinations populaires pour le carry trade. Ces dernières années, les taux d'intérêt en Australie ou en Nouvelle-Zélande ont été beaucoup plus élevés que dans d'autres pays comme le Japon, les investisseurs ont eu tendance à utiliser le carry trade en vendant le yen et en achetant le dollar australien ou néo-zélandais. Ces transactions contribuent à faire grimper la valeur des monnaies australienne et néo-zélandaise. Lorsque les différentiels de taux d'intérêt s'inversent ou que la volatilité du marché incite les traders à réduire leurs positions, les devises australiennes et néo-zélandaises peuvent rapidement baisser.

Sachez qu'investir dans des matières premières ou des sociétés productrices de matières premières peut entraîner une exposition directe aux prix des matières premières. Bien que les monnaies des produits de base évoluent généralement en tandem avec les prix des produits de base, elles sont également influencées par d'autres facteurs non liés. Ces facteurs peuvent empêcher que les monnaies des matières premières ne soient un "pur jeu" sur les prix des matières premières. Par conséquent, les personnes intéressées par l'exposition aux matières premières devraient examiner attentivement si elles veulent négocier les devises des matières premières ou si elles préfèrent investir directement dans les matières premières elles-mêmes.

compte démo forex