Le légendaire cambiste George Soros

George Soros

George Soros est un trader et investisseur légendaire d'origine hongroise fervent partisan et donateurs fidèles pour la cause libérale et les politiciens.

Il a annoncé en juillet 2011 que son fond spéculatif (Quantum) de 26 milliards de dollars va fermer ses portes aux investisseurs extérieurs pour se transformer en un fond qui gère uniquement les actifs de sa famille.

La famille de Soros détient 25 milliards sur les 26 gérés par le fond d'investissement. Cette nouvelle pourrait signifier la fin de la partie visible de sa longue carrière qui a laissé beaucoup de souvenirs historiques aux marchés financiers.

Des rendements stables

Le fond d'investissement Quantum a généré un rendement moyen de 20 % par an depuis 1969.

Soros le donateur

Soros est certainement un homme de bienfaisance. Il est classé numéro un par le "Chronicle of Philanthropy" en 2011 dans la publication "Philanthropy 50".

Soros et la livre Sterling

George Soros à spéculer sur les devises pendant toutes sa carrière, mais c'est en 1992 qu'il est devenu un cambiste légendaire suite à un trade contre la Livre sterling. Ce trade de 10 millards de livres qui a provoqué la sortie de la Banque d'Angleterre du système monétaire européen et la chute de la devises britannique lui aurait fait gagner un milliard de dollars en une journée sur un bénéfice total de deux milliards de dollars

Soros et le baht thaïlandais

Une bonne partie des activités de trading de Soros se sont déroulées sur le marché des devises étrangères (le forex), certains critiques lui reprochent d'avoir déclenché la crise financière asiatique de 1997 à 1998 avec un énorme trade short contre le baht thaïlandais.

Soros et l'or

En janvier 2010, Soros a déclaré dans une interview à la CNBC que l'or était dans une bulle de capitaux financiers. Un mardi de février 2010, à la clôture des marchés, les actions de l'or SPDR (GLD) et l'iShares Gold Trust (UAI), deux fonds négociés en bourse sur lesquels les fonds de Soros avaient des enjeux considérables ont augmentés de plus de 50 %.

Délit d'initié

En 1988, le fond d'investissement de George Soros a fait l'acquisition d'actions de quatre sociétés françaises récemment privatisées (dont la Société Générale) pour 50 millions de dollars. La revente d'une partie des titres quelques jours plus tard lui a permis d'empoché 2,3 millions de dollars. Une instruction pour délit d'initié fut ouverte en 1990, George Soros fut déclaré coupable par le Tribunal de grande instance de Paris en 2002 et condamné à verser une amende de 2,2 millions d'euros. L'amende fut réduite à 940.000 euros en 2007 à la suite d'une requête devant la CEDH fin 2006.

Politique

Soros a écrit de nombreux articles pour vaincre le président George W. Bush en 2004. Le gestionnaire de hedge funds est largement reconnu comme étant l'une des forces motrices d'un point de vue financier des groupes de militants libéraux.

Affirmations audacieuses

Soros a déclaré lors de la crise financière mondiale en 2008 que les pertes des subprimes pourraient s'élever à un billion de dollars. Avant cela, il avait déclaré que le monde était confronté à la pire crise financière depuis la Seconde Guerre mondiale.

compte démo forex