Réglementation des brokers forex

réglementation des brokers forex

Le concurrence entre les brokers forex s'est amplifiée de façon presque exponentielle au cours des dernières années. Alors comment pouvons-nous choisir un broker honnête qui répond à nos besoins ?

L'un des critères qui peuvent nous guider est la réglementation des brokers, un aspect sur lequel nous allons nous concentrer dans cet article. Bien qu'il existe d'autres critères pour choisir un bon broker, ils ne seront pas traités ici, car ils ont été soigneusement détaillés dans un article précédent que vous pouvez consulter par le lien suivant : comment choisir un broker forex ?

Lorsque nous parlons de réglementation des brokers, nous parlons de savoir s'ils sont enregistrés et dûment réglementés par un important organisme de réglementation financière, soit dans leur pays d'origine, soit dans le pays où ils ont leur base de clients. En général, ces entités, en particulier aux États-Unis et en Europe, ont des exigences strictes pour accepter une société qui fournit des services financiers, qu'il s'agisse d'une banque ou, dans ce cas, d'un broker forex. De cette façon, nous cherchons à assurer la légalité de leurs opérations et que l'argent de leurs clients est assuré. Par exemple, aux États-Unis, les brokers doivent disposer d'un certain niveau de liquidité pour pouvoir couvrir les opérations, c'est-à-dire qu'ils doivent payer et continuer à fonctionner en toutes circonstances. Cela ne veut pas dire qu'un broker non réglementé est nécessairement synonyme de fraude et que nous allons perdre notre argent, mais la réalité est qu'en ouvrant un compte et en déposant de l'argent auprès d'une société qui n'a pas de réglementation, nous risquons de perdre l'argent qu'il nous a été si difficile de gagner.

Par contre, si nous ouvrons un compte auprès d'un broker dûment réglementé, nous nous assurons au moins de déposer notre argent et de faire confiance à une société qui respecte au moins certaines normes. De plus, en cas de problème, il est possible de déposer une plainte en cas de litige avec un broker. Mais dans le cas d'un broker offshore non réglementé qui opère à des milliers de kilomètres du pays où nous vivons, il n'y a aucun moyen de résoudre un problème de ce type, nous ne pouvons compter que sur la bonne volonté (si elle existe) du personnel du broker.

Voici une liste des principaux organismes de réglementation financière aux États-Unis et en Europe qui contrôlent les brokers forex :

Organismes de réglementation financière en Angleterre

La FCA (Financial Conduct Authority) est la plus importante autorité de réglementation financière en Angleterre. Cet organisme fonctionne de façon autonome par rapport au gouvernement de ce pays et est entièrement financé par les entreprises qu'il réglemente. C'est un organisme transparent qui fournit des informations complètes aux entreprises, aux consommateurs sur ses politiques, ses objectifs, ses règlements, etc. La FCA a un grand pouvoir en Angleterre pour introduire des règlements, ainsi que des pouvoirs d'inspection et d'application afin d'atteindre ses objectifs. Aujourd'hui, Londres est l'un des marchés financiers les plus importants et les plus diversifiés au monde et, parmi ses fonctions, la FCA est chargée de prévenir toute pratique criminelle liée au marché comme le blanchiment d'argent, la fraude, les abus ou les pratiques commerciales malhonnêtes. Vous trouverez ci-dessous une liste des brokers réglementés par la FCA :

Organismes de réglementation financière en Allemagne

La BaFIN (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht) est l'autorité de régulation financière de l'Allemagne. Il s'agit d'une institution fédérale indépendante dont le siège se trouve à Bonn et à Francfort et qui est placée sous la tutelle du ministère fédéral allemand des finances. Actuellement, la BaFIN supervise environ 2700 banques, 800 institutions de services financiers et plus de 700 entreprises qui offrent des services connexes tels que l'assurance par exemple. La BaFIN a été fondée le 1er mai 2002, son objectif premier était de créer un régulateur financier intégré couvrant tous les marchés financiers en Allemagne. Vous trouverez ci-dessous une liste des courtiers réglementés par la BaFIN :

Organismes de réglementation financière en Espagne

La CNMV (Comisión Nacional del Mercado de Valores) est l'organisme de réglementation financière chargé de la surveillance des marchés financiers en Espagne et de tous les acteurs concernés. Il agit actuellement selon un cadre réglementaire qui s'adapte aux réglementations dictées par l'Union européenne. L'objectif principal du CNVM est de surveiller la transparence des marchés financiers espagnols afin d'assurer la protection des investisseurs et d'éviter tout type de pratique commerciale criminelle ou déloyale. Les actions de cette entité sont centrées sur toute organisation qui fournit des services financiers dans ce pays. Vous trouverez ci-dessous une liste des brokers réglementés par la CNMV :

Organismes de réglementation financière en Australie

L'ASIC (Australian Securities and Investments Commission) est l'organisme chargé de surveiller les sociétés offrant des services financiers en Australie de manière à s'assurer qu'elles fonctionnent en toute intégrité et transparence. À cet effet, l'ASIC est responsable de la délivrance des licences nécessaires à son fonctionnement, de sorte que seules les entreprises qui se conforment aux réglementations strictes de cet organisme peuvent offrir tout type de service financier sur son territoire. L'ASIC est un organisme gouvernemental indépendant qui a été créé et est administré en vertu de l'Australian Securities and Investment Commission Act (ASIC Act), qui a pour mission générale de maintenir, faciliter et améliorer la performance du système financier australien. Vous trouverez ci-dessous une liste des brokers réglementés par l'ASIC :

Organismes de réglementation financière à Chypre

Après avoir parlé des organismes de réglementation financière des États-Unis, de l'Allemagne, de l'Australie, de l'Espagne et du Royaume-Uni, nous incluons Chypre puisque, dans ce petit pays, de nombreux brokers ont établi leur siège social en raison notamment des avantages fiscaux qui ont conduit de nombreuses sociétés à y mener leurs activités. Chypre est actuellement considérée comme un paradis fiscal où des impôts peu élevés sont prélevés. L'autorité de réglementation financière est la CySEC.

La CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission) est une commission chargée de la réglementation des marchés financiers à Chypre et, conformément à sa réglementation et à ses objectifs, elle est chargée de veiller à ce que toutes les organisations placées sous son contrôle respectent les lignes directrices financières de l'Union européenne et de Chypre. La CySEC est un organisme public qui supervise les opérations effectuées sur les marchés financiers par les entreprises établies dans ce pays. Parmi ses fonctions, la CySEC est chargée d'octroyer des licences d'exploitation aux sociétés d'investissement et d'effectuer des inspections entre organismes voués à la prestation de services financiers tels que les brokers. Vous trouverez ci-dessous une liste des brokers réglementés par la CySEC :

Organismes de réglementation financière au Canada

L'OCRCVM (Organisme canadien de réglementation des valeurs mobilières) est un organisme d'auto réglementation canadien dont la fonction est de réglementer et de superviser toute société située au Canada dont les activités et les services ont trait aux placements et aux marchés financiers. Fondamentalement, l'OCRCVM s'acquitte de ses responsabilités en matière de réglementation en établissant et en renforçant la réglementation relative à la concurrence et à la conduite financière de ce type de sociétés et de leurs employés inscrits. Ce faisant, il vise à assurer l'intégrité et le respect des lois et des bonnes pratiques de marché des sociétés canadiennes dont les activités ont trait au trading des marchés financiers.

Vous trouverez ci-dessous une liste des brokers réglementés par l'OCRCVM :